Valoriser consiste à dire à l’autre tu existes, tu es unique, tu vas y arriver, j’ai confiance en toi, je crois en toi, tu peux compter sur moi : c’est reconnaitre la personne dans ce qu’elle est et non ce qu’elle fait.

Valoriser c’est faire prendre conscience et féliciter de ce qui a été accomplit et ouvrir alors le champs des possibles, c’est surtout féliciter davantage l’action que le résultat et donc renforcer la confiance en soi, moteur de nos existences, à condition que la valorisation soit sincère, honnête et basée sur des faits concrets que la personne pourra constater et s’approprier sans déformer ni minimiser !

Quand faut-il plus particulièrement valoriser ? lorsqu’on sent la personne dans une position d’hésitation, de doute, de perte de confiance, lorsqu’elle minimise ou qu’elle dévalorise ses actes, qu’elle interprète de façon négative ; et puis aussi pour le plaisir de faire plaisir, par bienveillance, par gentillesse naturellement.

« Il est plus facile de construire des enfants solides que de réparer des hommes brisés. » (Frederick Douglass homme politique et écrivain du 19è S)