Le métier de Manager c’est quoi ?
Quel que soit le métier que l’on fait, que l’on soit spécialiste financier, que l’on soit pharmacien ou autre, un jour, on vous demande d’encadrer un stagiaire, on vous demande de participer à un projet et, quelque part, vous devenez un manager sans y avoir été préparé !
Est-ce qu’être manager est un métier ? Ou est-ce un comportement, une compétence qui est offerte et qui doit être endossée quel que soit le métier que vous avez ?

On pratique le management avant même d’y être formé car on entre dans un métier et au bout de quelques années seulement et si l’on en a l’opportunité dans son entreprise, on peut suivre une formation au management, à condition que la hiérarchie soit sensibilisée à l’importance d’un bon management.

Qu’est ce qu’un bon manager ?
On peut être un bon manager dans un contexte particulier qui dépendra de la culture, des personnalités des collaborateurs de son équipe, des missions et des objectifs à réaliser. Être un bon manager est donc contextuel !
On est manager avec son expérience, son histoire, avec bien sûr ses convictions et parfois on peut avoir des filtres qui nous permettent de moins bien comprendre les motivations de ses collaborateurs.
Parfois l’émotionnel, dans le management, peut faire faire des choix qui peuvent être irrationnels et contre-productifs.

Qu’est qu’un bon management ?
Le management, c’est très complexe, que cela aborde des sujets d’encadrement, de business, de relations humaines ou de gestion des talents : il requiert 3 grands axes de compétences
– Le manager-Animateur
Il doit animer des équipes, avec des caractères, des motivations, du vécu et des ambitions différentes,
Il doit avoir des compétences en ressources humaines,
Il doit être capable de gérer des situations de conflits individuels ou de conflits de groupes,
Il doit être capable d’insuffler le changement.
– Le manager-Business man
Il est responsable d’un business, d’un budget, de résultats à atteindre voir à dépasser,
Il doit savoir répartir les ressources pour que ses collaborateurs réussissent leurs propres résultats, aillent vers de la performance quantitative et qualitative.
– Le manager-Politique
Il doit faire du reporting et aller loin dans sa compréhension de la stratégie, de la politique interne,
Il doit répondre à des sollicitations d’audit (performance, conformité, services…),
Il doit proposer des idées avec son équipe, partager des convictions-terrain pour les transformer en innovations.

Bref, le manager est un véritable CHEF D’ORCHESTRE ; il doit être formé et soutenu dans toutes ses missions!